Mercredi 29 avril 3 29 /04 /Avr 12:37

Je disais donc que l'anévrisme est bien trop important pour rester sans rien faire...

Tous les anévrismes de l'aorte augmentent inexorablement de taille au cours du temps et le risque de rupture devient important dès que le diamètre de l'aorte dépasse 50 millimètres (la taille normale étant 15 mm, la mienne étant déjà à 52 mm), taille à partir de laquelle une opération doit être sérieusement envisagée, ou si l'anévrisme occasionne des douleurs. En cas de rupture, le décès survient dans 75 à 90% des cas.

Ma cardiologue m'a orienté vers l'hôpital Louis Pradel à Lyon-Bron, celui-là même dans lequel je me faisais suivre enfant.
J'y ai revu le professeur Bozio, qui lui aussi a confirmé que l'opération devait être effectuée cette année.
J'ai vu ensuite le chirurgien, le Professeur Ninet. Un grand gars, rassurant, qui explique très simplement son travail, et fait des croquis pour que l'on comprenne mieux l'opération.

J'avais le choix entre 2 opérations :

L'opération Bentall sur valve mécanique
il s'agit du  remplacement de ma valve malformée et de la racine de la partie proximale de l'aorte ascendante avec un tube contenant une greffe de valve prothétique (valve mécanique artificielle) et la réimplantation des artères coronaires dans le greffon.

avantages : opération définitive, pas d'autre intervention à faire, c est à vie en principe.
inconvenients : un lourd traitement à base d'anti coagulant à haute dose, une surveillance constante de l'INR par des prises de sang très fréquentes, afin de ne pas être en sous dosage et risquer une thrombose (formation de caillot) ou sur dosage et risquer une hémorragie. Je perdrais pas mal en confort et qualité de vie...
Les conséquences sont très bien décrites dans la pétition en lien ci-dessous, demandant le remboursement des appareils d'auto-mesure de l'INR (comme pour les appareils des patients diabétiques).
 Cliquez, et signez la pétition

L'opération Ross
L'opération de Ross est une intervention  ayant pour but de faire une auto-transplantation de la valve pulmonaire à l'intérieur de l'aorte.
C'est à dire, qu'on prendrait ma valve pulmonaire (saine et normale), qu'on la mettrait à la place de ma valve aortique (vibreuse, calcifiée et bicuspide), que je recevrais d'un donneur une valve pulmonaire afin de remplacer la mienne, et qu'enfin, j'aurais un tube en dacron à la place de mon aorte ascendante dilatée.

 

Ce qui est donc Un Bentall sur valve bio avec intervention de Ross (autogreffe)

avantages : aucun traitement à prendre, reprise d'une vie totalement normale, sans aucune contrainte.
les taux de complications thromboemboliques et hémorragiques, de déficience non structurelle de la greffe, et d'endocardites, sont inférieurs à ceux rencontrés avec les autres valves aortiques de substitution
Inconvenients : cette opération n'est pas durable, l'autogreffe se détériore au fil du temps, il faudra une Bentall dans 10 à 20 ans.

 

Par Cilou73 - Communauté : Cardiopathies congénitales
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

ENGLISH

images

ITALIANO

imagesCAA71EF8

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés